TV

Disney+ : y a-t-il réellement moins de films et séries en France qu’aux USA ?

Qu’on soit enfant ou adulte, l’univers féérique de Disney continue à marquer les spectateurs du monde entier ! Du monde enchanté des princesses aux productions plus récentes autour des super-héros, il n’y a pas d’âges pour être un « Disneyphile » ! L’arrivée en France de la plateforme de vidéo à la demande Disney+ était très attendue, et même s’il a fallu patienter 2 semaines supplémentaires pour voir son lancement officiel en avril dernier, nombreux sont les fans à souscrire sans attendre. Malgré tous les nombreux avantages de cette marque puissante et populaire, un point négatif est à noter : le programme Disney+ est moins fourni que celui des USA. Pourquoi ? Comment fonctionne la plateforme ? Le catalogue français est-il vraiment différent du catalogue américain ? Voici quelques informations sur le sujet.

Disney+ : en quoi consiste l’offre ?

Disney+, au même titre que Netflix ou Amazon Prime, est une plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD), sans engagement. Pour 6,99 €/mois, Disney+ donne accès à tout un catalogue de vidéos en streaming, en illimité.

L’abonnement à la plateforme peut se faire directement sur le site Disney+, via l’application mobile ou encore via un abonnement Canal+ (qui est le partenaire exclusif de Disney+). Cela permet de créer jusqu’à 7 profils différents et d’utiliser jusqu’à 4 écrans en même temps. En effet, Disney+ est accessible sur mobile, tablette, console, ordinateur, télévision connectée.

Bien que Disney+ soit comparée à son concurrent Netflix, les positionnements sont toutefois différents. Disney+ s’adresse aux familles (tout public) alors que Netflix n’a pas une ligne éditoriale particulière. Les offres en termes de programmes sont donc assez différentes d’une plateforme à l’autre. Un des points forts de Disney est le nombre de marques réputées à son actif (Pixar, Marvel, Fox…), ce qui permet au géant de proposer des programmes exclusifs comme la célèbre série Les Simpsons, mais également des blockbusters Marvel récents ou futurs, la saga Star Wars, les films Pixar (comme Toy Story) ou encore du contenu de la 21st Century Fox (comme Avatar par exemple). Bien sûr, les grands fans y retrouvent aussi les grands classiques Disney incontournables.

En résumé, voici les principaux points forts et points faibles de Disney+ :

  • Un catalogue varié avec des classiques Disney et Pixar et des licences très populaires comme Star Wars, Marvel, etc.
  • Des programmes pour toute la famille, sans restriction
  • un tarif d’abonnement très intéressant.

Du côté des points faibles, il est à noter que les contenus restent moins variés que ceux des concurrents, le catalogue français est plus limité qu’aux USA et sans Widevine L1, il n’est pas possible d’accéder à la plateforme.

Pourquoi l’offre disponible en France diffère de celle des USA ?

Nul besoin de parcourir longtemps le catalogue Disney+ de programmes disponibles en France pour se rendre compte qu’il manque certaines séries ou films originaux marquants, contrairement au catalogue américain plus fourni. Cette différence est due à un obstacle incontournable : la chronologie des médias. Il s’agit d’une particularité de la législation française en vigueur, à laquelle Disney+ est contrainte. La chronologie des médias est un système qui impose une période de latence entre la fin de diffusion d’un long métrage dans les salles de cinéma et la diffusion sur d’autres canaux (chaînes télé payantes ou gratuites, plateformes de streaming payantes et gratuites, services de vidéos à la demande, etc.). Cette période varie en fonction des canaux de diffusion et doit être obligatoirement respectée.

La chronologie des médias est imposée afin de favoriser les institutions qui participent au financement du cinéma français et qui ont donc, eux, droit à des délais préférentiels pour proposer leurs contenus aux spectateurs.

En ce qui concerne les plateformes de streaming payantes comme Disney+, c’est un délai de 36 mois qui est imposé, car le géant américain de participe pas au financement de la création cinématographique française. En résumé, tous les films d’animation qui sont sortis après 2017 ne sont pas encore accessibles sur la plateforme SVOD Disney+. Pour les fans de Marvel qui attendaient impatiemment de pouvoir (re) visionner le dernier Avengers ou Captain Marvel ou encore pour les férus de la saga Star Wars… Il faudra faire preuve de patience avant de profiter de ces programmes chez soi sur petit écran !

À propos de l'auteur

Hanna

Laisser un commentaire