Tout savoir sur le géant Netflix

Écrit par Hanna

Netflix est une plateforme dédiée qui permet à ses abonnés de regarder des films, séries et documentaires en illimité sur plusieurs supports comme votre ordinateur, votre smartphone, votre tablette, votre télévision et même votre console de jeux.

Née aux États-Unis dans la Silicon Valley, l’entreprise voit son service se développer si fort qu’il existe aujourd’hui dans plus de 40 pays et compte plus de 158 millions d’abonnés, dont un peu plus de 58 millions aux États-Unis. Aujourd’hui Netflix ne se limite plus à proposer des services de vidéos à la demande, mais crée aussi ses propres contenus audiovisuels. En 2019, l’entreprise enregistrait 15 milliards de chiffre d’affaires, selon les estimations de Reed Hastings, son fondateur et PDG.

Netflix : présentation et histoire du géant américain

La société Netflix, dont l’appellation provient de la contraction des termes internet et Flix — pour film en argot américain —, a été fondée en 1997 par Reed Hastings, actuel PDG, et Marc Randolph en Californie. Reed Hastings venait tout juste de vendre sa société Pure Software, à l’origine d’un logiciel de débogage, pour 75 millions de dollars. D’abord, positionnée sur le marché de la location et la vente de films à l’unité, ce n’est que deux ans plus tard en 1999 que Netflix devient une plateforme de location de DVD par abonnement mensuel. Ce marché n’en est qu’au stade embryonnaire à l’époque, mais apparaît comme un marché très prometteur puisqu’en 2002 Netflix s’introduit au Nasdaq sous l’indice NFLX et remporte 82 millions de dollars. Marc Randolph quitte la société en 2004 et en 2007 l’on accueille le service de vidéo à la demande et à la fois sur des terminaux divers, comme l’ordinateur, le smartphone, la console de jeux, la télévision et la tablette.

Essor et assise de l’hégémonie Netflix

C’est à partir des années 2010 que Netflix prend le virage du succès et parvient à étayer son contenu disponible. Le service de SVOD, en anglais Subscription Video on Demand, acquiert les droits d’exploitation de séries à succès, tels que Star Trek, Twin Peaks, Mad Men en 2011 puis Stars Wars : The clone Wars en 2013. Cette même année, celui qui se positionne comme un expert de la vidéo à la demande s’associe à ABC Studios et Marvel Television, qui est une filiale de The Walt Disney Company, avec un budget de 200 millions de dollars pour réaliser des séries mettant en scène des personnages de Marvel. D’abord Daredevil et Jessica Jones en 2015, puis Luke Cage en 2016 puis Iron Fist, les Défenseurs et Punisher en 2017.

Autre volet sur lequel Netflix se place, la création de contenu audiovisuel avec la première série exclusivement distribuée sur la plateforme qui a connu un franc succès, House of Cards, diffusée dès 2013 aux États-Unis, alors que Netflix n’était pas encore arrivé sur le marché français. C’est d’ailleurs Canal + en France qui obtient les droits de diffusion de la série en 2013.

D’un point de vue géographique, c’est au Canada que Netflix commence à étendre ses offres de service en 2010. L’expansion géographique continue en Amérique du Sud, dans les Caraïbes, puis dans l’Europe anglophone et les pays nordiques en 2011. En 2013, ce sont les Pays-Bas qui accueillent la plateforme — et le siège social Netflix aussi depuis 2016 — ainsi que l’Europe de l’Ouest avec la France, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche l’année suivante, en l’année qui suit encore en Espagne, au Portugal, en Italie, en Océanie et au Japon en 2015. L’offre est finalement disponible dans le monde entier en 2016, à la seule exception de la Chine. À ce titre, il y a un accord en 2017 entre l’entreprise chinoise iQiyi et Netflix afin que la société chinoise puisse diffuser une sélection de contenus, ce qui assure une présence de l’entreprise américaine en Chine en 2017.

D’un point de vue du nombre d’abonnés, les chiffres explosent dès 2010 pour atteindre 41,43 millions d’abonnés payants en 2013, 54,48 millions en 2014, 70,84 millions en 2015, 89,09 millions en 2016, et dépasse les 100 millions en 2017, puisque ce sont 110,64 millions de personnes qui souscrivent cette année-là, 139,26 millions en 2018 et finalement 158,33 millions d’abonnés en 2019.

Des stratégies sans cesse repensées

Afin de garder sa toute puissance, le géant Netflix n’hésite pas à repenser ses stratégies afin de se diversifier et faire grandir sa communauté d’abonnés. D’abord en 2018, Netflix qui souhaite attirer les réalisateurs et le milieu cinématographique visant les récompenses, décide de projeter trois films en avant-première au cinéma et les rend même disponibles à ses abonnés sur internet. Par ce biais, Netflix n’apparaît plus comme une menace pour Hollywood et le cinéma traditionnel et peut aussi attirer des noms prestigieux de l’industrie cinématographique, séduit notamment par les récompenses comme la Cérémonie des Oscars.

Autre diversification d’activités, Netflix propose des jeux vidéos, dérivés de série à succès comme Stranger Things en 2017. Ainsi naît Stranger Things : The Game d’abord pour Smartphone puis Stranger Things 3 : The Game pour consoles en 2019.

Face à la critique française, en provenance notamment du ministre de la Culture en 2019 Franck Riester, Netflix inaugure des bureaux à paris, proches de l’Opéra Garnier en 2020, et signe un accord avec le gouvernement français assurant que le numéro un de la SVOD soutiendra les productions cinématographiques françaises dans le futur. Ce sont 100 millions d’euros qui sont investis, projetant de produire 20 créations annuelles, contre 24 ces six dernières années. Parmi ces créations, un film de Jean-Pierre Jeunet, Bigbug, une comédie futuriste, mettant en scène Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty et Manu Payet.

Netflix : plusieurs activités à son arc

Si Netflix s’est fait connaître en tant que plateforme de vidéos à la demande, grâce à l’exploitation et la distribution de films, séries et documentaires télévisés, elle ne s’arrête pas là et décide de diversifier ses activités. La plateforme distribue des productions en exclusivité, ce sont les Netflix Originals. Pour cela, deux façons de procéder.

Soit l’entreprise négocie la diffusion exclusive du contenu avec les sociétés de production et peut ainsi distribuer le contenu dans tous les pays ainsi que la non-exploitation commerciale en DVD de ces contenus en contrepartie de quoi, Netflix s’engage à couvrir les coûts de production. On pense notamment aux séries House of Cards, Orange is the new black, the OA, Stranger Things, the Crown, Narcos ou encore Sens8. D’autre part, le PDG de Netflix Reed Hastings, conscient des différences culturelles qui existent dans les pays, propose de produire des films et séries locaux, ce qui a créé en France les séries Marseille, Plan Coeur ou Osmosis.

Soit Netflix acquiert les droits d’un contenu qui n’est pas encore diffusé dans certains marchés et y apparaît alors en tant que Netflix Originals, création originale Netflix.

Le catalogue Netflix dans le monde

Lorsqu’il se développe, Netflix voit son catalogue de contenu vidéo changer d’un pays à l’autre. En effet, la liste des diffusions est différente dans chaque État, tout comme le prix des abonnements et ces variations fluctuent du fait des législations locales. Par exemple, les États-Unis sont en première position puisqu’ils disposent de 5700 films disponibles. À l’autre extrémité, le Maroc lui n’en propose que 160. Pour la France, on considère qu’elle se situe dans la moyenne avec un bouquet de 1850 titres. Les raisons de ces différences résident dans plusieurs facteurs. D’abord, la culture du pays fait qu’une production peut plaire à certains, mais pas à d’autres. Ensuite cela varie en fonction des licences qui peuvent être partagées par plusieurs propriétaires disposant des droits de diffusion. On pense encore à la législation des pays qui n’autorisent pas tous les ventes de droits pour tous les films et séries, ce qui empêche Netflix d’en obtenir les droits tout court, ou aussi à des accords permettant à certains pays de profiter d’un contenu vidéo avant d’autres.

Certains moyens mis en œuvre pour contourner ces restrictions territoriales mettent en avant les VPN — Réseau Privé Virtuel — : ainsi l’adresse IP réelle est masquée au profit de celle d’une zone géographique choisie. Alors, le catalogue Netflix de cette zone apparaît et l’utilisateur est libre de regarder ce qui y est disponible. Pour le PDG de la plateforme de SVOD, la solution serait de proposer un catalogue unique à travers le monde.

Quel est l’impact environnemental de la plateforme ?

Si l’on considère le trafic internet mondial, Netflix en représente plus du tiers aux États-Unis, ce qui en termes d’impact environnemental n’est pas très positif. En effet, cela représente une importante consommation d’énergie et une importante quantité de gaz à effet de serre émis. Si l’on devait quantifier, l’utilisation de la plateforme Netflix par année libère près de 100 millions de tonnes de dioxyde de carbone chaque année, cela représente 0,3 % des émissions mondiales, autant que les émissions de la Belgique. Netflix reste timide quant à ses rapports sur le sujet : en effet le géant de la SVOD ne communique que très peu sur ses émissions de gaz à effet de serre, sa consommation d’énergie ou sur le bouquet énergétique réel de ses activités mondiales. De plus, Netflix reste muet quant à un éventuel engagement à utiliser les énergies renouvelables.

Toutefois, bien que Netflix représente 15 % du trafic internet mondial devant YouTube par exemple (avec 11,35 %), la société américaine Sandvine salue la technologie de compression du géant américain en assurant qu’il pourrait consommer trois fois plus de volume et 40 % du volume en permanence. En 2019, selon un rapport de la société Sandvine, Netflix reste en tête du trafic internet entrant, devant Google, Facebook, Microsoft, Apple et Amazon.

En 2018, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (l’ARCEP) publie un rapport faisant état du trafic internet enregistré par les quatre principaux fournisseurs d’accès qui sont Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free : c’est 22,4 % du trafic enregistré qui se fait à destination de Netflix contre 15 % en 2017 et 10 % en 2016.

Les abonnements Netflix actuellement sur le marché

Dès lors que vous souscrivez à un abonnement Netflix, vous avez un accès illimité à l’ensemble de la bibliothèque Netflix. De plus, vous pouvez y accéder depuis tous types de supports : votre ordinateur, votre télévision, votre tablette, votre console ou votre smartphone. Enfin, cet abonnement est sans engagement, ce qui permet à toute personne n’étant plus satisfaite de mettre un terme à son abonnement à tout moment.

Les différents abonnements sont :

  1. Netflix essentiel : 7,99 euros par mois. Avec cette option, pas de haute définition et vous ne pouvez utiliser le service sur un seul écran à la fois
  2. Netflix Standard : 11,99 euros par mois. Avec cette option, la haute définition est comprise et vous pouvez utiliser le service sur deux écrans à la fois. 
  3. Netflix Premium : 15,99 euros par mois. Avec cette option, l’ultra haute définition est comprise et vous pouvez utiliser la plateforme sur quatre écrans à la fois.

Abonnements Netflix : entre utilisateurs et « usurpateurs »

Au départ, Netflix avait proposé un mois d’essai gratuit, avec un message trois jours avant la fin de la période d’essai pour prévenir de l’échéance de l’essai. Désormais, le mois gratuit n’existe plus, mais il est possible d’arrêter un abonnement à tout moment.

Pour souscrire à Netflix, il suffit de se connecter depuis votre ordinateur ou votre smartphone au site Netflix afin de choisir votre abonnement, créer votre compte en utilisant une adresse de messagerie électronique dédiée et renseigner vos informations bancaires pour être prélevé automatiquement tous les mois.

Selon une étude récente de Cordcutting.com, ce serait près d’une personne sur cinq qui emprunterait les codes d’accès d’amis proches pour avoir accès à des services de SVOD tels que Amazon Prime Video, Netflix ou Hulu. Cela représente un manque à gagner énorme pour le géant américain, d’autant que pour Netflix, ce sont plutôt en famille que se font ces arrangements. En effet, 48 % des utilisateurs qui ne paient pas utilisent les codes d’accès de leurs parents, et 14 % ceux de leurs frères et sœurs. Un rapide calcul permet d’estimer le manque à gagner à hauteur de 192 millions de dollars par mois, soit 2,3 milliards de dollars par année.

Quelles stratégies pour fixer les prix des abonnements ?

D’autre part, Netflix garde le contrôle des prix de ses abonnements. À ce titre, l’entreprise spécialisée dans la SVOD a augmenté une première fois ses tarifs en 2017, puis une nouvelle fois au cours de l’été 2019 sur les principaux marchés européens. Ce sont les abonnements standards et premium qui ont ainsi augmenté de 1 et de 2 euros par mois, ce à quoi Netflix rétorque que ce sont les nouvelles fonctionnalités et les nouveaux programmes de la plateforme qui justifient ces hausses de prix.

Comment télécharger le service Netflix ?

Netflix réussit à rendre sa plateforme accessible très facilement : on la trouve sur les systèmes d’exploitation de Mac et Windows, en téléchargement dans l’Apple Store et dans le Google Play Store. Si vous ne souhaitez pas télécharger l’application, vous pouvez également vous rendre sur le site du géant de la SVOD directement depuis votre navigateur. Si vous avez un compte, alors il vous suffit de renseigner vos identifiant et mot de passe pour accéder à la bibliothèque complète de la plateforme. Si vous n’avez pas de compte, alors vous pouvez en créer un en quelques clics seulement, en vous munissant de vos coordonnées bancaires.

Accéder au contenu Netflix hors connexion

Pour avoir accès au contenu proposé par la plateforme il vous faut une connexion internet suffisante. Cela étant, Netflix a mis au point la fonctionnalité de téléchargement de certains contenus. Ainsi, si tous les films, séries ou documentaires ne sont pas tous ouverts au téléchargement, ceux qui le sont apparaissent comme tels lorsque vous êtes sur leur description. Vous pourrez aussi vous rendre dans l’onglet « Téléchargements », en bas de page d’accueil, puis de cliquer sur « Trouver des vidéos à télécharger ». À noter que les vidéos qui sont téléchargées restent sur la plateforme, vous n’avez réellement que la possibilité de visionner la vidéo hors connexion sans que le contenu n’apparaisse sur votre support (ordinateur, télévision, smartphone, tablette ou console de jeux vidéos). Dernière nouveauté de la plateforme, vous pouvez aussi utiliser la fonction « smart downloads » qui a l’avantage de supprimer directement après son visionnage la vidéo téléchargée. Cette fonctionnalité existe tant pour les utilisateurs Android, que ceux d’iOS et Windows 10.

Netflix et les acteurs du panorama audiovisuel : Canal Plus

La chaîne cryptée et la plateforme américaine de SVOD n’ont pas toujours été dans la situation actuelle. En effet, s’il existe depuis le 15 octobre 2019 un accord entre les deux géants de l’audiovisuel, les négociations ont été longues avant d’être fructueuses. Désormais pourtant, les abonnés Canal Plus peuvent souscrire à l’offre Ciné/Séries qui leur ouvre la bibliothèque Netflix via son offre standard, en plus des chaînes OCS, Ciné+, Canal + Séries qui est le service SVOD propre du la chaîne française. Son prix d’entrée est de 34,90 euros par mois.

Il est aussi possible de s’abonner à Netflix via le décodeur Canal Plus pour les abonnés, et e aux prix déterminés par la plateforme US.

Netflix et Free

Free, quatrième opérateur français, a finalement conclu un partenariat avec le géant de la SVOD américain. Depuis leur Freebox, les abonnés des Freebox Delta et Freebox One accès à l’abonnement Freebox Essentiel sans coût supplémentaire. Les forfaits Netflix Standard et Netflix Premium eux sont accessibles pour 3 et 6 euros de plus en revanche.

Netflix et Orange

Tout comme son concurrent Free, Orange décide d’accueillir les services Netflix depuis la TV d’Orange, une chaîne y a spécialement été programmée sous le canal 70. Si vous êtes détenteur d’un décodeur Livebox Play Orange ou TV 4 Orange, alors vous pourrez accéder à la liste de pass vidéo via la touche « menu » de votre télécommande. Le pass vidéo Netflix apparaît et vous permet de choisir votre abonnement. Celui-ci sera directement décompté sur votre facture Orange à la fin du mois.

Netflix et SFR

Enfin, SFR celle aussi un contrat avec la plateforme de vidéos à la demande. Ainsi, les abonnés SFR possédant un décodeur Plus ou une box THD 4K ont un accès direct à Netflix. SFR prélève ensuite le montant de l’abonnement, bien que ce soit Netflix qui facture.

Netflix et la concurrence grandissante

Netflix a révolutionné nos habitudes de visionnage en augmentant largement notre fréquence, notamment sur des plateformes de flux continu. ComScore, cabinet qui réalise des études vérifiées, c’est la moitié de la population américaine qui regarde Netflix chaque jour, pendant que l’autre moitié est abonnée à des plateformes de vidéos à la demande par abonnement concurrentes. Cela implique une large baisse de l’audimat relative aux chaînes de télévision puisque la période moyenne du visionnage des programmes Netflix coïncide avec une plage horaire habituellement détenue par les émissions de télévision.

Voici une raison de plus pour forcer d’autres multinationales à se lancer sur le marché de la SVOD, comme Google, Apple, Facebook, Amazon ou aussi de grandes firmes reconnues dans le divertissement comme NBC Universal, Warner Media et The Walt Disney Company. Même le réseau social Facebook lance une plateforme à usage gratuit, Facebook Watch, qui fonctionne sur smartphones. Netflix voit ainsi la concurrence émerger, et à des prix souvent moins élevés, comme la plateforme Amazon Prime par exemple.

Contacter le service client de Netflix

Il existe plusieurs moyens de contacter la plateforme directement en France. Si vous n’êtes pas encore abonné chez Netflix vous avez un numéro disponible de 10h à 22h tous les jours : 08.00.91.78.13.

Si vous êtes abonné, vous pouvez vous rendre sur votre espace client et utiliser le chat disponible directement sur la plateforme à partir du bouton « Commencer le chat en direct ». Vous pouvez aussi contacter par téléphone la plateforme en utilisant l’application Netflix et en appuyant sur le bouton « Nous appeler ».

Il existe aussi une adresse portale pour un contact par lettre en Europe qui est la suivante : Netflix Luxembourg SARL – 26, bd Royal, 205 – L-2449 Luxembourg.

À propos de l'auteur

Hanna